Ce matin:
Réveil beaucoup trop matinal, cris, pleurs, non, oui, non Maman, oui peut-être, câlins, verre renversé, pantalon trempé, verre cassé, bébé impossible à poser, et encore non, oui, non, oui, Maman…
Là, ça va, je suis restée calme 🌼 Mon seuil de tolérance à la frustration n’était pas encore atteint…
Par contre, sur le chemin de l’école, il m’a dit qu’il refusait de laisser son pull dans son sac et qu’il voulait absolument que je le ramène à la maison. J’ai refusé une fois. Il me l’a redemandé. J’ai refusé une deuxième fois. Il me l’a redemandé. J’ai refusé une troisième fois. J’ai dit stop! J’ai râlé 😤
F.

Le truc pour augmenter ton seuil de tolérance à la frustration et ne pas crier dès le premier truc qui part en cacahuète avec les enfants, c’est d’être suffisamment bien avec toi-même. Voilà une solution pour t’aider à être bien avec toi-même et moins crier sur tes enfants: ta séance de sophrologie pour être une Maman bienveillante (psst: ça marche vraiment!)

A propos de

Je m’appelle Frédérique MADÉ. Je guide les Mamans sensibles et rêveuses à retrouver la paix intérieure. J’ai 2 enfants, je suis mariée, j'habite à la Réunion et je partage mes idées, mes solutions, mes inspirations et aussi mes galères.