Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Sabine sur le blog. Sabine est coach énergéticienne et décoratrice d’intérieur chez Secrets d’Harmonie.

Chez moi, le sommeil des enfants est une question récurrente et je suis prête à essayer à peu près tout pour retrouver des nuits complètes. Je lui ai donc demandé ses meilleurs conseils pour favoriser le sommeil de mes loupiots et, grâce à elle,  je me suis rendue compte de quelques erreurs, notamment la place du lit dans la chambre de Lisa.

L’expérience te tente toi aussi? Suis le guide!

Quelle maman n’a pas le souvenir de s’être retrouvée désemparée avec son bébé qui ne veut pas quitter ses bras, qui demande à téter et qui hurle dès qu’elle le pose ? Quelle maman n’a jamais rêvé de pouvoir dormir une nuit entière sans être réveillée ? Quelle maman ne s’est pas dit que passés les premiers mois, elle allait pouvoir dormir tranquille ? Mais pourtant tout ne se passe pas comme dans les livres. Il arrive souvent que l’endormissement et le sommeil restent problématiques. Les raisons sont multiples. Parfois elles sont même obscures. Dans ce cas, le Feng Shui peut être un allié de marque.

Ce que voit votre enfant

Mettez-vous dans le lit de votre enfant, ou placez votre tête où se trouve celle de votre enfant lorsqu’il est couché et observez ce qu’il voit. Est-ce que certains objets, doudous, lampes ou jouets font des ombres sur le mur ? Est-ce que votre enfant voit des jouets qui lui donnent plus envie de s’amuser que de dormir ? Est-ce que la couleur des murs ou du cadre devant lui est trop vive, trop brillante ?

  • De simples ombres peuvent suffire à réveiller l’imaginaire de votre enfant et le faire partir dans des cauchemars qui lui enlèveront toute envie de se laisser aller au sommeil. Surtout, n’hésitez pas à faire parler votre enfant sur ce qu’il voit et sur ce qu’il imagine. Expliquez-lui dans un premier temps que ce qu’il voit est juste créé par la lumière et ensuite enlevez bien vite ce qui le dérange. Il y a peu de chances qu’une parole rassurante suffise à contrer le résultat de son imagination débordante.
  • Si, au moment du coucher, votre enfant est tenté d’aller prendre son jouet préféré, vous sentez très vite que le coucher va être compliqué. Alors simplifiez-vous la vie ! Eloignez toute source de tentation ! En Feng Shui, une chambre est censée ne servir qu’à dormir. Alors si vous n’avez pas la possibilité de dégager un espace dédié au jeu, essayez déjà de faire en sorte que votre enfant ne voit pas son jouet préféré lorsqu’il est couché dans son lit. Un coup de baguette magique, et hop le jouet a disparu !
  • Pour ce qui est des couleurs, c’est plus ou moins facile à régler suivant si c’est un mur ou un cadre. Pour ma part, le jour où je me suis allongée dans le lit de mon fils et que j’ai vu la peinture satinée vert bambou sur le bout de mur juste en face de lui, j’ai compris pourquoi il avait du mal à se calmer… et j’ai fait repeindre le mur dans un beau bleu bien sombre et bien profond. Depuis, ma petite pile électrique s’est calmée. 😉
Ce que votre enfant ressent

Qui dit Feng Shui dit énergie. Et l’énergie, nous la ressentons, même si la plupart du temps c’est inconscient, et nos enfants y sont généralement encore plus sensibles que nous. Et qu’est-ce qui crée l’énergie d’une pièce ? La disposition, la forme et la matière des meubles et des objets qui y sont présents, les couleurs qui l’habillent, mais aussi l’endroit où se trouve cette pièce, l’environnement proche, les gens qui y passent, les émotions ressenties par les membres de la famille…

Je vous imagine déjà en train de me dire : « Comment voulez-vous je maîtrise ces choses-là ? » Il est vrai que si l’on suit à la lettre les règles du Feng Shui, on peut vite être amenée à changer de maison. 😉 Mais ce qui est passionnant avec le Feng Shui, c’est que c’est avant tout du bon sens et qu’il n’y a pas besoin de l’appliquer à la lettre pour que ça fonctionne. Au contraire ! Ce qui est important, c’est de choisir des solutions et des remèdes qui vous parlent et qui s’adaptent à votre intérieur.

Et pour ce qui est du sommeil de votre enfant, il y a quelques points à vérifier :
  • Dans un premier temps, je vous conseillerais de vous demander ce qu’il y a derrière le mur où se trouve la tête de lit de votre enfant. Par exemple, évitez d’adosser son lit contre une pièce d’eau, un escalier ou un appareil électrique.
  • Faites en sorte aussi que son lit ne soit pas situé entre deux portes ou bien entre une porte et une fenêtre, car c’est un courant d’énergie qui ne favorise pas le repos.
  • Et veillez à ce que votre enfant puisse voir qui entre dans la pièce : c’est rassurant.
  • Au niveau des formes, des matières et des couleurs, la douceur doit prédominer, l’œil ne doit pas être agressé et l’harmonie doit régner.

Voilà ! Vous savez tout pour faire de la chambre de votre enfant un havre de paix 🙂

Retrouvez Sabine et ses secrets d’harmonie sur son site Internet ICI et sur sa page Facebook ICI. Elle a tout plein d’autres astuces et conseils pour plus d’harmonie au quotidien 😉


Bien dormir c’est génial! Et si malgré tous tes efforts, tu ne fais pas encore tes nuits, voilà un cadeau gratuit pour toi: une fiche pratique et un exercice audio de 10 minutes pour te détendre et prendre soin de toi. Profites-en 😉

A propos de

Je m’appelle Frédérique MADÉ.  Je suis créatrice de joie! J’aide les Mamans à avoir plus d’amour, de plaisir, d’épanouissement et d’équilibre au quotidien. Comme ça elles profitent à fond de leurs enfants, du chocolat et de la vie quoi! J’ai 2 enfants et je partage mes idées, mes solutions, mes inspirations et aussi mes galères.

Te détendre et mieux profiter de TOUT!

Ca te dit?!

 

Télécharge la fiche pratique et l'audio MP3

Tu verras, ça te fera du bien, promis :)

Tu vas très vitre recevoir ton cadeau :) Vérifie ta boîte mail!

9 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1
Partagez9