Depuis la rentrée, les enfants ont manqué pas mal de jours de crèche et d’école. Entre les grèves et les maladies, j’ai l’impression qu’ils ont eu plus de jours d’absence que de présence à l’école ou la crèche…

Aujourd’hui encore: conjonctivite pour Lisa, donc éviction de la crèche pendant 2 jours. Et demain, grève à l’école d’Arnaud. L’école sera carrément fermée!

Chamboulement, comment on fait?!

Je travaille, mon mari aussi. On a quand même la chance d’avoir nos parents proches de nous pour nous dépanner. On les a déjà sollicités la semaine dernière et cette semaine-ci, on le fait encore.

Donc aujourd’hui, Lisa est chez ses grands-parents. Et demain, je prends ma journée pour garder les 2 loustics.

En fait, dans cette histoire d’enfants qui ne peuvent pas aller à l’école ou à la crèche, j’ai toujours eu du mal:

  • je dépose les enfants chez les grands-parents et je travaille?
  • je force un peu avec un médicament et je tente quand même l’école/crèche?
  • je prends un ou plusieurs jours et je les garde?
  • mon mari prend un ou plusieurs jours et il les garde?

Pour les grands-parents c’est pratique et génial. Et les enfants sont contents. Par contre, vu le nombre de jours où j’ai besoin d’eux, j’ai l’impression de beaucoup en demander. Et au bout d’un moment, je trouve qu’il faut pas abuser. Ils ont eu leur tour déjà 🙂

Pour emmener les enfants un peu malades à la crèche/l’école avec une dose de médicament juste avant de les déposer: je l’ai fait quand Arnaud allait à la crèche. Je ne le fais plus. Je culpabilise trop! C’est vraiment comme si je choisissais le travail plutôt que mon enfant. Et, ça, c’est plus possible. J’y arrive plus.

Pour le fait que ce soit mon mari qui les garde. C’est pratique parce que je peux travailler. Par contre, ça signifie aussi une journée sans solde, donc une peu moins de sous pour la famille.

Enfin, pour le fait que ce soit moi qui les garde. Ben, j’aime bien les avoir avec moi parce que je peux les soigner, les bichonner, les câliner, les chouchouter comme bon me semble. C’est bon pour eux, c’est bon pour moi et je suis rassurée. Par contre, je peux pas travailler et ça vraiment ça m’embête. Je suis à mon compte, si je ne travaille pas, personne ne fait tourner la boutique. C’est un peu équivalent à du salaire en moins en fait.

Alors finalement, dans l’ordre, je choisis, les grands-parents en premier recours. Quand je trouve que je les sollicite trop et que ça devient inconfortable pour moi, c’est moi qui m’occupe des enfants. Ensuite si les enfants ne peuvent toujours pas aller à la crèche/école, c’est mon mari qui prend le relais. Et là, c’est OK, je culpabilise pas.

Dans toute cette histoire, mes choix sont faits uniquement en fonction de comment je me sens, comment je vis les choses. Je m’écoute le plus possible. J’écoute mon cœur de Maman et aussi de Femme. À partir du moment où c’est désagréable, c’est que c’est pas OK pour moi et que le choix n’était pas le bon. Tout simplement. Maintenant que j’ai bien conscience de tout ça, c’est facile de décider en fait 🙂

Et toi, dans des cas comme ceux-là, je te propose à toi aussi d’être attentive à ce que tu ressens. Ce que tu ressens quand tu restes avec tes enfants malades et que tu loupes une ou plusieurs journées de travail?  quand tu laisses tes enfants à l’école ou la crèche, en étant un tout petit peu malade, moyennement malade ou même fatigués? quand tu… à toi de compléter avec les situations qui t’arrives.

La culpabilité tu la ressens quand tu fais le mauvais choix. Attention, je parle du mauvais choix pour ton cœur.

Ton choix peut être raisonnable pour plein de raisons. À la fois, il peut aussi être contraire à ce que tu veux vraiment. Dans ton cœur.

F.


Besoin d’un coup de pouce dans une situation que tu n’arrives pas à gérer avec tes enfants? Une situation où tu as envie d’être à leur écoute mais pas laxiste? Je peux t’aider 🙂 Une réponse personnalisée adaptée à ton contexte, tes questionnements et tes enfants. Si ça t’intéresse, c’est par là

A propos de

Je m’appelle Frédérique MADÉ.  Je suis créatrice de joie! J’aide les Mamans à avoir plus d’amour, de plaisir, d’épanouissement et d’équilibre au quotidien. Comme ça elles profitent à fond de leurs enfants, du chocolat et de la vie quoi! J’ai 2 enfants et je partage mes idées, mes solutions, mes inspirations et aussi mes galères.

Te détendre et mieux profiter de TOUT!

Ca te dit?!

 

Télécharge la fiche pratique et l'audio MP3

Tu verras, ça te fera du bien, promis :)

Tu vas très vitre recevoir ton cadeau :) Vérifie ta boîte mail!

2 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1
Partagez2