La bienveillance avec les enfants, ça veut pas dire prendre sur soi quand les enfants font des choses qui nous énervent.
NE JAMAIS PRENDRE SUR SOI
Prendre sur soi est le pire des conseils, selon moi! Parce que ça veut dire refouler ce que tu penses et ce que tu ressens. Et ça, c’est pas bon!
 
Alors, quand tu te rends compte que la pression est en train de monter, tu leur dis que la pression monte et que ça risque de pas aller si ça continue comme ça. Je sais, tu le fais déjà! 😉 Et je sais aussi, que ça les empêche pas de continuer à faire ce que tu ne veux pas qu’ils fassent 😂
 
Là, plusieurs options:
➡️leur donner d’autres idées pour qu’ils fassent autrement ou ailleurs, en tout cas d’une façon plus acceptable pour toi (jouer et crier dans leur chambre plutôt que dans le salon par exemple)
➡️leur demander leurs idées pour trouver une solution acceptable pour toi et pour eux
➡️ être ferme dans le sens où tu fais vraiment ce que tu dis. Par exemple si tu dis « si tu cries encore, tu vas dans ta chambre! » Demande-lui vraiment d’aller dans sa chambre s’il crie encore et accompagne le gentiment. Pas besoin de crier, applique juste ce que tu as dit. Ou sinon, trouve autre chose que tu es sûre que tu feras. Sinon, elle est où la crédibilité et la fermeté là?!
➡️il y a d’autres possibilités, mais bon, ça va dépendre des situations
 
Et si la pression finit par exploser, être bienveillante ça veut dire:
🌟expliquer calmement ce qui se passe pour toi ou râler ou crier en 1) décrivant ce qui t’énerve 2) dire ce que ça te fait 3) dire de quoi tu as besoin 4) trouver une conséquence logique où toi et eux trouvez votre compte (le 4 est pas toujours facile à trouver)
🌟 être ferme dans l’application de cette conséquence logique (l’appliquer pour de vrai hein!)
🌟te donner le droit de râler ou crier. Oui, oui, tu as le droit de t’exprimer et de ressentir des trucs hein! Tu es humaine 🙂
🌟donner aussi le droit à tes enfants d’être fâchés. Eux aussi ressentent des trucs et ont le droit de l’exprimer. Alors si tu peux éviter de dire des choses comme « ravale ta colère » ou « je ne veux plus te voir », c’est pas mal. Je sais, cette partie là aussi est difficile. Parce que là aussi ça nous fait des trucs quand les enfants se fâchent. Comme nous énerver un peu plus…
🌟 prendre tes enfants dans tes bras SI tu en as envie. Autant pour baisser leur pression que la tienne
🌟et d’autres choses possibles en fonction des situations
 
Donc, tu vois, la bienveillance, c’est pas prendre sur toi.
La bienveillance, c’est pas du laxisme.
La bienveillance c’est accepter tes enfants tels qu’ils sont et les prendre en compte ET AUSSI t’accepter telle que tu es et te prendre et compte.
La fermeté fait partie intégrante de la bienveillance.
Et puis trouver un compromis entre tes enfants et toi. Il n’y a pas de gagnant, ni de perdant.
 
F.

Je sais que tu fais déjà de ton mieux pour être bienveillante avec tes enfants.
Avec beaucoup d’amour et de joie, tu leur lis des histoires, tu leur cuisines des pâtes multicolores, tu joues à cache cache…
Il arrive aussi que dans certaines situations, tu veux réussir à être plus calme et patiente, tout en étant ferme. Tu veux réussir à rester calme quand eux s’énervent.
Je peux t’aider à y arriver. Voilà ce que je te propose:
Tu me décris une situation précise ou ta situation globale avec tes enfants et je te propose des solutions adaptées et personnalisées pour être patiente, calme, ferme et bienveillante

A propos de

Je m’appelle Frédérique MADÉ.  Je suis créatrice de joie! J’aide les Mamans à avoir plus d’amour, de plaisir, d’épanouissement et d’équilibre au quotidien. Comme ça elles profitent à fond de leurs enfants, du chocolat et de la vie quoi! J’ai 2 enfants et je partage mes idées, mes solutions, mes inspirations et aussi mes galères.

Te détendre et mieux profiter de TOUT!

Ca te dit?!

 

Télécharge la fiche pratique et l'audio MP3

Tu verras, ça te fera du bien, promis :)

Tu vas très vitre recevoir ton cadeau :) Vérifie ta boîte mail!

0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1
Partagez