Voilà le résumé du deuxième accord Toltèque du livre de Don Miquel Ruiz, « Les quatre accords toltèques : La voie de la liberté personnelle« 

« N’en faites pas une affaire personnelle »

Retrouve mon résumé du premier accord ICI

Alors, ce second accord explique simplement que quoiqu’on dise de toi, que ce soit positif ou négatif, cela ne te concerne pas. Les jugements, critiques, remarques que ton entourage ou que même des inconnus te font ne te regardent pas. Ce qui signifie que la personne qui te dit « t’as une trop belle robe » ne parle que d’elle-même et ne parle pas de toi. Elle te dit que par rapport à ses croyances, ses valeurs, ses représentations, cette robe est belle.

C’est sûr que ça fait plaisir d’entendre un compliment comme ça. Par contre, il ne te définit pas et ne te regarde pas! L’idée est de réussir à garder de la distance par rapport à ça et donc de ne pas en faire une affaire personnelle. Si ça se trouve, la personne qui te fait ce compliment est d’humeur joyeuse, elle vient d’apprendre une bonne nouvelle, a gagné au loto… et transmet sa bonne humeur avec ce compliment.

Imagine cette même personne qui vient d’apprendre une mauvaise nouvelle, qui est en colère ou qui a perdu son porte feuille avec les 200€ qu’elle vient de retirer au distributeur. Elle te dirait pas ça… C’est même pas sûr qu’elle remarque ta robe même!

Sache que c’est la même chose avec les critiques négatives telles que « t’es bête où quoi?! ». Quand tu reçois une remarque de ce genre, la personne ne parle encore que d’elle-même. C’est son schéma de pensée, pas le tien. Et tu sais pas comment il est son schéma de pensée à cette personne. Donc, ce qu’elle dit ne te concerne pas.

Je sais, c’est facile à dire de ne pas prendre pour soi les remarques reçues. Qu’elles soient négatives ou positives d’ailleurs.

Dans ce deuxième accord Toltèque, il est expliqué que si tu prends pour toi ce qu’on dit de toi, c’est que tu as peur. Qu’à l’intérieur de toi-même, tu ne crois pas en toi, en ta valeur et que tu laisses les autres te lancer des mauvais sortilèges (pas du tout impeccables! Voir le premier accord). Même si c’est pas vrai, tu les crois. Tu laisses de la place en toi pour ça.

Alors, la prochaine fois que quelqu’un te complimente ou t’insulte, sache qu’il ne parle que de lui. Si ton enfant te dit « t’es méchante! » C’est qu’il souffre, c’est pas que tu es réellement méchante.

Rappelle-toi, que ta valeur, c’est toi qui la définis. C’est toi qui décides de croire ce que tu vaux et qui tu es. Donc ton job est de définir tes valeurs, de savoir ce que tu veux et de faire ce qu’il faut pour être en accord avec toi-même. En gros, ton job est de te révéler à toi-même! Ça tombe bien parce que c’est ce vers quoi j’ai envie de parler dorénavant dans le blog 😀

F.


A propos de

Je m’appelle Frédérique MADÉ.  Je suis créatrice de joie! J’aide les Mamans à avoir plus d’amour, de plaisir, d’épanouissement et d’équilibre au quotidien. Comme ça elles profitent à fond de leurs enfants, du chocolat et de la vie quoi! J’ai 2 enfants et je partage mes idées, mes solutions, mes inspirations et aussi mes galères.

Te détendre et mieux profiter de TOUT!

Ca te dit?!

 

Télécharge la fiche pratique et l'audio MP3

Tu verras, ça te fera du bien, promis :)

Tu vas très vitre recevoir ton cadeau :) Vérifie ta boîte mail!

0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1
Partagez