Voici une vidéo où je t’explique pourquoi tu n’arrives pas à arrêter de crier sur tes enfants. Je te donne aussi des pistes pour réussir à moins crier bien sûr!

Pour plus d’infos sur la solution dont je parle à la fin de la vidéo, c’est ICI

POUR CELLES QUI PRÉFÈRENT LIRE:

Si tu as envie d’une chouette relation avec tes enfants mais tu trouves que tu cries beaucoup trop. Je te donne les raisons pour lesquelles tu n’arrives pas à arrêter de crier sur tes enfants et je t’aide à changer ça 🙂

1) Tu n’arrives pas à faire en sorte que tes enfants coopèrent, alors tu cries

En fait, tu parles gentiment à tes enfants, tu es toujours calme et sympa au début. Et ça ne les empêche pas de ne pas faire ce que tu leur demandes. Alors au bout d’un moment c’est agaçant et tu cries. Et c’est normal parce que tu perds patience, tu tentes plein de trucs pour qu’ils jouent le jeu et ça marche pas!

Il faut donc que tu changes ta façon de faire. Vu qu’elle ne fonctionne pas, ce n’est pas la bonne. Alors, pose toi les bonnes questions « qu’est-ce qui aiderait mes enfants à coopérer?, de quoi ont-ils besoin? » Il n’existe pas d’astuce magique miraculeuse pour répondre à ces questions. En plus, les réponses sont différentes d’un enfant à l’autre et changent aussi au fil du temps (parce que les enfants changent eux aussi!). Retiens vraiment ces questions et pose-les toi! Tu peux aussi les poser à tes enfants, ils pourront très certainement t’aider à y répondre 😉

2) Tu es fatiguée, alors tu ne peux pas arrêter de crier sur tes enfants

Classique! Tu es fatiguée, tu manques de sommeil, d’énergie, tu accumules tout un tas d’émotions négatives, de pressions et de tensions. Tu ne gères pas tout ça, c’est-à-dire, tu ne prends pas le temps d’évacuer ni de te ressourcer. Nécessairement, tu es plus sensible alors ça devient beaucoup plus compliqué d’arrêter de crier sur tes enfants!

Je te rappelle que tu es hyper importante et que pour être bienveillante avec tes enfants, tu dois être bienveillante avec toi-même. Ce qui signifie que tu dois prendre soin de toi chaque jour, même si ce n’est que 5 minutes. Alors, lorsque tu es fatiguée, repose-toi. Lorsque tu manques de sommeil, dors plus tôt. Si tu as des enfants qui te réveillent plusieurs fois par nuits, accorde-toi des micro pauses au cours de tes journées pour te ressourcer. Sois moins exigeante avec toi-même. Relâche la pression. Je te promets qu’en prenant soin de toi d’abord, tu seras une meilleure Maman ❤️

3) Tu es trop exigeante, alors tu n’arrives pas à arrêter de crier sur tes enfants

Cette exigence, tu l’as avec toi-même et tu peut-être que tu l’as aussi avec tes enfants. Ce que je veux dire par là c’est que pour toi, les choses doivent être faites d’une certaine façon pour être bien faites. Et si c’est pas comme tu l’as imaginé ou comme tu voudrais, ben… ça ne va pas! En gros, tu te mets de la pression toute seule.

Par exemple, tu veux que les enfants partent à l’école en ayant absolument mangé leur petit déjeuner. Et s’ils ne veulent pas manger autant que tu voudrais ou s’ils ne mangent rien du tout, ça t’énerve parce que tu as peur pour eux. Ton intention est vraiment très bonne, tu as envie qu’ils soient en forme, surtout qu’ils n’auront peut-être pas l’occasion de manger quoi que ce soit jusqu’au déjeuner.

Si tu es exigeante, tu vas les forcer à manger et ça risque de mal se passer. Si tu lâches un peu, soit tu acceptes qu’ils ne mangent pas tout ce que tu voudrais, soit tu acceptes qu’ils ne mangent rien du tout (avec bienveillance, sans commentaire, jugement ni menace bien sûr!). Sinon, tu peux leur proposer de manger un tout petit peu ou de ramener un goûter (si c’est possible). En gros, tu es à leur écoute et tu respectes leur choix. Au pire, que risque t-il de se passer?

Tu vois, c’est cette question-là que je t’invite à te poser lorsque tu n’arrives pas à lâcher et que tu es exigeante, que ce soit avec toi ou avec tes enfants « au pire, que risque t-il de se passer? ». Très souvent, rien de vraiment grave!

4) Tu ne sais pas quoi faire, alors tu cries

Classique aussi! C’est un réflexe en fait!

Il se passe quelque chose, tes enfants font ou ne font pas quelque chose, ça te surprend ou ça t’énerve, et sans réfléchir, tu cries!

En gros, mon conseil pour éviter de crier: respirer profondément et prendre du recul sur la situation en posant des questions aux enfants « qu’est-ce qui se passe? qu’est-ce que vous faîtes? ». Amener de la compréhension dans une situation que tu ne comprends pas va vraiment t’aider à relâcher la pression et ne pas crier 🙂

5) Tu cries pour montrer ton mécontentement

On peut crier pour plusieurs raisons comme on vient de le voir. Et crier pour montrer son mécontentement est pour moi la seule « bonne » raison de crier sur ses enfants. En effet, crier pour montrer qu’on a été atteint, que nos limites ont été dépassées, qu’on n’accepte pas de ne pas être respectée… Mais oui et c’est un grand oui! Après, l’idée n’est pas de crier n’importe comment et ni de se défouler sur les enfants hein! On peut crier de façon constructive 😉 L’idée est vraiment de faire passer le message que « j’ai des limites et qu’elles ont été dépassées! »

La question maintenant est de connaître nos limites. Les connais-tu? Est-ce qu’un enfant qui mange avec les doigts est une bonne raison de crier? Est-ce qu’un enfant qui prend tout son temps pour se préparer est une bonne raison de crier? Je n’ai pas les réponses pour toi, je les ai pour moi! Et pour t’aider à y répondre, quand tu te retrouves dans une situation où tu as envie de crier sur tes enfants, voilà de bonnes questions à te poser: quelle limite mon enfant a t-il dépassé dans cette situation? est-il au courant de la limite?

Pour conclure et arrêter de crier sur tes enfants (enfin… moins crier!)
  • tu as le droit de crier sur tes enfants quand tes limites sont dépassées
  • crie sans humilier ni écraser ni répéter
  • fais confiance à tes enfants, lâche prise sur tes exigences
  • prends soin de toi chaque jour pour réussir à gérer beaucoup plus facilement les situations difficiles avec tes enfants
  • pose-toi les bonnes questions pour trouver TES réponses

Tu sais, je sais que moins crier est un chemin qui n’est pas facile et qui demande de l’investissement. C’est un vrai chemin de transformation facile à traverser quand on est accompagné. Si tu es motivée, que tu as vraiment envie de plus de facilité, de plaisir et de douceur au quotidien avec tes enfants, je serai ravie de personnellement t’aider. Je t’explique tout ça ICI.

F.

A propos de

Je m'appelle Frédérique MADÉ. J'aide les Mamans à changer les réactions qu'elles n'aiment pas avoir avec leurs enfants (râler, crier, mal parler...) et à être plus détendues, joyeuses et épanouies au quotidien. J'ai 2 enfants et je partage mes idées, mes solutions, mes inspirations et aussi mes galères.

Plus de simplicité, de joie et de temps de qualité avec tes enfants!

Ca te dit?!

 

Télécharge mon e-book gratuit et reçois ma newsletetr chaque semaine!

Ca va t'aider, promis :)

Tu vas très vitre recevoir ton cadeau :) Vérifie ta boîte mail!