Ces derniers temps, j’ai perdu l’équilibre.

Ce que je mettais en place pour moi-même, mon organisation, ma maison, mes enfants… ne fonctionnait plus. J’ai pris du temps à le comprendre et à l’intégrer.

Ma fatigue, c’était parce que Lisa me réveille plusieurs fois par nuit. Oui, mais pas que. Mon impatience, c’était parce que je suis fatiguée. Oui, mais pas que. Mon apathie, c’était parce que je suis fatiguée. Oui, mais pas que… et caetera et caetera…

Et puis quelques soucis de santé sont arrivés. Je n’y ai pas vraiment prêté attention au début. Et ils se sont accentués au fil du temps. Je me suis posée des questions, j’ai cherché à améliorer ma situation bien sûr. Mais, mon état de santé ne changeait pas. Mes émotions et mon mental ne s’amélioraient pas non plus.

Alors, je me suis mise à faire énormément d’exercices de visualisation. Jusqu’à 3 fois par jour, des séances de 20 à 30 minutes. Ça m’a pris beaucoup de temps. C’était cependant indispensable. Vital même.

Ces exercices m’ont permis de prendre conscience que j’avais perdu l’équilibre. Que tout ce que fonctionnait pour mon bien-être et mon harmonie jusqu’à maintenant, ne fonctionnait plus. Ce moment où les 3 kiffs par jour ne suffisent plus pour être bien avec soi-même.

J’exagère bien sûr quand je dis 3 kiffs par jour, puisque ces 3 kiffs n’ont jamais suffi à mon bien-être. Mais en tout cas, j’étais arrivée à ce moment où tout ce qui me permettait de prendre soin de moi n’était plus suffisant.

Les exercices de visualisation que j’ai fait m’ont donc aidé à le comprendre. L’intégrer. L’accepter. Et pendant cette période de prise de conscience, je n’ai vraiment pas été une Maman bienveillante. J’ai été une Maman impatiente. Très impatiente.

En même temps, je savais que ça ne durerait pas, alors je me suis autorisée à l’être. Sans culpabilité. Ce n’était qu’un passage. Difficile et douloureux certes. Mais qu’un passage.

Aujourd’hui, je me sens comme si des grosses couches d’oignons ont été enlevées, un grand nettoyage a été effectué. Par contre, je sens que j’ai encore des couches qui me gênent. J’ai encore des choses à comprendre, à réaliser et à apprendre sur moi-même. Je suis curieuse de ces découvertes et vraiment impatiente. En même temps, je sais aussi que je n’aurai jamais assez de toute une vie pour tout éplucher, comprendre et intégrer. Encore plein de pertes d’équilibre en perspectives alors!

Je sais par contre qu’elles seront différentes de celle-là. Peut-être plus douces. Ou au contraire plus violentes. Nous verrons…

Aujourd’hui, je n’ai pas d’équilibre idéal, dans le sens organisé. Moi qui aime tant que les choses soient programmées, contrôlées, calées, c’est une toute autre expérience que je vis. Beaucoup plus intuitive. Beaucoup moins confortable. Beaucoup plus riche. C’est un équilibre différent auquel je m’adapte encore et dans lequel je n’ai pas encore toutes mes marques. J’apprends encore.

Alors, je continue chaque jour mes exercices de visualisation.

Je suis contente d’avoir retrouvé la Maman que j’aime être avec mes enfants tout en ayant profondément changé.

Etre Maman, être moi-même et m’épanouir.

Toute une aventure…

Sans fin 🙂

F.

P.S: une petite chanson pour « tourner la page »

« Et je laisse la vie m’emporter
Je laisse ma plume me porter
Mes joies et mes peines
Et je laisse la vie m’emporter
Je laisse ma plume me porter
J’entends cette vague qui m’appelle »

A propos de

Je m'appelle Frédérique MADÉ. J'aide les Mamans à faire des choix qui leur correspondent vraiment. Comme ça elles se révèlent, elles profitent à fond de leurs enfants, du chocolat, de la vie quoi! J'ai 2 enfants et je partage mes idées, mes solutions, mes inspirations et aussi mes galères.

Te détendre et mieux profiter de TOUT!

Ca te dit?!

 

Télécharge la fiche pratique et l'audio MP3

Tu verras, ça te fera du bien, promis :)

Tu vas très vitre recevoir ton cadeau :) Vérifie ta boîte mail!

0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1
Partagez