J’ai écrit une série d’articles sur la gestion du temps: comment mieux le gérer pour être une Femme et une Maman Extraordinaires. Parce que c’est selon moi l’un des secrets pour y arriver 😉

Retrouve ici les autres articles:

Aujourd’hui, c’est le dernier de la série que je te présente. J’ai voulu te parler de limites parce que j’ai remarqué que moins je les respecte, moins bien je gère mon temps, plus je veux être wonder woman 💥

Alors, je te partage ce qui m’aide à faire de mes limites mes amies et non des ennemis.

Je suis très claire avec mes limites

Ce que je veux dire par là c’est que je les connais et les reconnais très clairement.

J’ai grandi avec la croyance que c’est mauvais d’avoir des limites et qu’on est nul quand on a des limites. En vrai, c’est totalement faux! Maintenant, je crois que mes limites sont une force.

Je ne veux pas être une Maman parfaite, mais je veux être une Maman extraordinaire. Et pour l’être, j’ai compris et intégré que mes limites font partie de moi, que je ferais mieux d’en faire des alliées que des ennemis.

Donc, j’ai appris à reconnaître, comprendre et accepter mes limites, que ce soient celles de ma vie de Maman que de ma vie de Femme (et sois-dis en passant, celles des autres aussi!). Je les repère très vite maintenant et ça m’aide à prendre des décisions, à savoir ce que je veux et à faire des choix.

Comment je respecte mes limites?

Pour respecter mes limites, j’ai simplement besoin d’être à l’écoute attentive de moi-même et de ce qu’il se passe en moi. Ce que j’ai décrit juste avant.

Ensuite, j’ai le choix! J’ai toujours le choix!

J’ai le choix de m’écouter. Ou pas.

À partir du moment où mon choix se fait en toute conscience et responsabilité, je reste actrice de ce que je fais et de ma vie. Et c’est OK de choisir aussi de ne pas s’écouter d’aller au-delà de ce qui est bon pour moi (comme me coucher à 23h alors que je suis fatiguée et que je baille depuis 20h30). Par contre, à partir du moment où j’ai l’impression que je suis obligée de faire tel choix pour telle ou telle raison, j’abandonne ma responsabilité.

Exemple: si je crois que je suis obligée de repasser les vêtements de mes enfants pour qu’ils soient présentables pour aller à l’école (parce que c’est ce que j’ai appris, c’est ce que tout le monde fait ou je ne sais quelle autre raison), je m’oblige à le faire parce que je crois qu’il faut absolument que je le fasse.

Pour moi, c’est différent de me sentir obligée de le faire (comme l’exemple ci-dessus) que de le faire parce que c’est important pour moi de le faire parce que j’aime que mes enfants soient présentables. Ou de ne pas le faire parce que je préfère passer du temps à jouer avec eux qu’à repasser et tant pis pour l’aspect présentable!

Tu saisis la différence? Pour moi, on a toujours le choix. Et prendre conscience de ça est précieux pour mieux gérer ton temps et en faire ton ami.

Comment je fais respecter mes limites à mes enfants?

Ici encore, la clarté vis à vis de mes limites est hyper importante. Une fois que je l’ai, c’est facile ensuite de dire à mes enfants ce qu’il se passe pour moi et à quel point je suis disponible pour eux « Je vous emmène au stade faire du vélo?  » ou au contraire « j’ai vraiment pas la force ni l’énergie de vous emmener au stade aujourd’hui. On peut faire un jeu de société à la place ça vous dit? ».

Ensuite, ça ne veut pas dire que mes enfants acceptent tout avec le sourire hein! Ils râlent, ils boudent, ils me reposent 15 fois la question si on peut aller au stade…

Alors, on essaie de trouver une solution gagnant-gagnant pour tous. Ça demande un peu de négociation avec les techniques de parentalité bienveillante et positive.

Mais l’important pour moi là-dedans est de respecter mes limites et de ne pas en faire plus que ce dont je suis capable. Cela me permet de ne pas m’épuiser et d’éviter des situations difficiles inutiles avec mes enfants.

Evidemment, il y a des moments où je choisis de ne pas respecter mes limites, mais c’est toujours une mauvaise idée. Parce que c’est la porte ouverte aux crises, à l’impatience, à la mauvaise humeur et à la rancune « vous m’avez demandée de vous emmener au stade, j’avais pas envie, je vous emmène quand même pour vous faire plaisir et vous restez coller à moi! Allez jouer!!!!!!! »

Pour conclure

Es-tu claire avec tes limites toi? Arrives-tu à les reconnaître, les respecter et les faire respecter dans la douceur, la fermeté et la bienveillance?

F.

A propos de

Je m’appelle FrĂ©dĂ©rique MADÉ. J'aide les Mamans dĂ©passĂ©es et Ă©puisĂ©es Ă  se reconnecter Ă  la Femme et la MĂšre Extraordinaires en elles. J’ai 2 enfants, je suis mariĂ©e, j'habite Ă  la RĂ©union et je partage mes idĂ©es, mes solutions, mes inspirations et aussi mes galĂšres.

Tu es Maman et tu te sens perdue?

 

Si tu es prĂȘte Ă  te consacrer Ă  toi pendant 20 minutes par jour pendant 6 jours et si tu es ouverte Ă  l’énergĂ©tique, je t'accompagne, avec la ZEN BOX, à te rapprocher de la Maman Extraordinaire que tu veux ĂȘtre

Tu vas trĂšs vitre recevoir la premiĂšre Ă©tape de la Zen Box :) VĂ©rifie ta boĂźte mail! (et aussi tes spams au cas oĂč!)